Accueil | Islamisation | Soumission à l’islamisme : Macron reçoit à l’Elysée des islamistes syriens appartenant aux Frères musulmans !

Soumission à l’islamisme : Macron reçoit à l’Elysée des islamistes syriens appartenant aux Frères musulmans !

Le 17 avril 2018, le président de la République Emmanuel Macron a reçu à l’Élysée les dirigeants de l’organisation Syria Charity. Le président de cette ONG prétendument humanitaire active en Syrie est Mohammed Alolaiwy. Ce dernier s’est vanté ensuite sur Facebook d’avoir pu débloquer « une enveloppe de 50 millions d’euros ». Cette ONG très controversée évolue dans la nébuleuse des Frères musulmans, une organisation considérée comme terroriste par plusieurs pays du monde. Elle est également soutenue par le Hamas, une autre organisation classée terroriste, cette fois par l’Union européenne.

Recevoir ces ONG à l’Élysée leur confère une respectabilité déjà scandaleuse en soi. Mais là, le président de la République va jusqu’à leur offrir des dizaines de millions d’euros, directement pris de la poche des contribuables. Est-ce la contrepartie du soutien que lui avait prodigué l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), émanation des Frères musulmans dans notre pays lors de l’élection présidentielle ? Les concessions à l’islamisme ne cessent en tout cas de s’accumuler à la tête de l’État.

Les identitaires dénoncent ce financement d’ONG ouvertement islamiste. Nous réclamons l’arrêt immédiat de toute utilisation d’argent public au profit d’organisations islamiques liées à des groupes prônant ouvertement le djihad et l’application de la charia. L’argent des Français doit servir en priorité aux nôtres !

Dans la même catégorie

Samuel Paty, tué une seconde fois par la stupidité progressiste

Un an après la mort de Samuel Paty, les pédagogues de l’Education Nationale n’ont toujours pas compris la leçon. Au contraire, leur idéologie contre-nature reprend du poil de la bête à mesure que l’on s’éloigne du drame. « Beaucoup de mes élèves, écrit un professeur...

Quelle vision identitaire à propos de la lutte contre le voile islamique ?

La commission spéciale a rejeté les amendements visant à interdire le port du voile pour les fillettes de trois à sept ans. Ces amendements, déposés par les députés LREM Aurore Bergé et Jean-Baptiste Moreau, ont été jugés « sans rapport direct légistique avec le...

Notre faiblesse ne justifie pas l’islamisme et le Grand Remplacement

Certains voient dans les attentats la sanction de nos faiblesses et de notre décadence. De la même manière, le Grand Remplacement ne serait que la conséquence de notre « grand effacement » intellectuel. Tenter de freiner le Grand Remplacement ou de lutter contre le...

Face à l’islamisme : le nécessaire retour du politique

Comment vider le politique de sa substance ? Faites preuve de fermeté face à des phénomènes que vous ne pouvez à vous seul résoudre, comme une pandémie ou le réchauffement climatique. Tout en restant laxiste sur des problèmes concrets contre lesquels vous pouvez agir...

Des expulsions maintenant ! Des mesures d’urgence immédiatement !

Les Identitaires exigent depuis 2016 des mesures d’urgence pour combattre la menace islamiste. Pour protéger les Français nous demandons à nouveau : Le gel de l’immigration légale non européenne. La lutte accrue contre l’immigration illégale et l’expulsion des...

Identitaires, communautaires et séparatistes : l’affrontement

Le discours d’Emmanuel Macron pour annoncer le futur projet de loi contre le « séparatisme islamique » a été prononcé vendredi 2 octobre. Le projet de loi, quant à lui, sera présenté le 9 décembre en Conseil des ministres. Le Président évoque les « dérives »...

Inséparables ?

Dans son discours de vendredi dernier, Emmanuel Macron a présenté sa « loi contre le séparatisme » qui doit être débattue au Parlement en décembre. Un texte présenté par le service communication du Président comme une réponse à « l’islamisme », mais dont l’intitulé se...

Génération Identitaire lance l’alerte, Castaner contraint de sermonner les imams

Alors que la France n’en finit plus de compter ses morts, des musulmans profitent du confinement pour multiplier les provocations et occuper l’espace public. Les jeunes identitaires ne pouvaient pas les laisser faire sans réagir. Des appels à la prière islamique...