Accueil | Politique | Mélenchon « butin de guerre » : temps court et temps long en politique

Mélenchon « butin de guerre » : temps court et temps long en politique

Sur un live Twicht récent[1], Houria Bouteldja, fondatrice et ex-porte-parole des Indigènes de la République, présentait Jean-Luc Mélenchon, patron de La France insoumise, comme un « butin de guerre » de l’antiracisme décolonial. En effet, affirmait-elle, « Il a fait un choix, on revient de loin (…) c’était une espèce de laïcard de dingue ». Aujourd’hui, « il dit des choses qu’il n’aurait jamais dites, il y a quinze ans. »

En effet, Jean-Luc Mélenchon, comme le rappelait Eric Zemmour dans le débat télévisuel qui les opposa, était autrefois un vieux Jacobin arc-bouté sur « l’unité de la République » et ennemi farouche des « communautarismes ». Il prenait notamment la défense de la Chine communiste contre la rébellion tibétaine. A ses yeux, celle-ci est « théocratique », « indéfendable », l’équivalent de la « Charia ». Il défend entre autres le progrès social représenté par l’abolition des castes anciennes sous Mao[2]. C’est un égalitariste à l’ancienne, dans l’esprit de la IIIe République. Voter Mélenchon pour quelqu’un, comme Bouteldja, qui ne se considère pas française, mais plutôt comme le fruit de l’exploitation coloniale française, n’a aucun sens. Ou plutôt : « n’avait » aucun sens.

Sous l’influence des indigénistes et sous la pression électorale, il a changé. En douceur mais profondément. La « créolisation » n’est que le faux nez de l’idéologie du métissage, soit la caution morale du grand remplacement. Il roule désormais pour Rokhaya Diallo et toute la nouvelle génération antiraciste qui ne récuse par le remplacement de population, (un « fantasme » selon Dupont-Moretti) mais au contraire s’en félicite !

« Je pense qu’intérieurement, Mélenchon est islamophobe, affirme Wissam Xelka, l’hôte du live Twitch. Je m’intéresse aux actes : il agit contre l’islamophobie. Sur le temps long, on va le bastonner Mélenchon, il va faire le moindre faux pas, on va être là pour l’attaquer. » Et d’assumer qu’il y ait « une stratégie sur le temps court et une stratégie sur le temps long ». C’est évidemment une leçon de stratégie. Pensons sur le temps long !

Clément Martin

[1] 21 novembre 2021, https://www.marianne.net/politique/melenchon/quand-les-militants-decoloniaux-parlent-de-jean-luc-melenchon-leur-butin-de-guerre

[2] 9 avril 2008, https://www.humanite.fr/node/391351

Dans la même catégorie

Un Noël identitaire

Noël est l’un des piliers de la culture européenne. Chez les Romains, entre le 17 et le 23 décembre, soit une semaine avant le solstice d’hiver, on fêtait les Saturnales, occasions de réjouissances familiales et populaires. Avec l’allongement du jour, on célébrait...

Noël en sursis : responsabilité individuelle et totalitarisme

Pour la philosophe Hannah Arendt, le totalitarisme n’est pas nécessairement un régime politique, comme le IIIe Reich, l’URSS ou le régime nord-coréen. C’est une dynamique, une tendance sociale impulsée et mise en œuvre par différents acteurs : gouvernement, médias,...

La diabolisation du foie gras : naufrage d’EELV et écologie identitaire

Eric Piolle, maire de Grenoble, annonçait au début du mois que le foie gras serait banni des événements locaux et des cantines scolaires. Sa déléguée à la condition animale, dont l’existence prouve le succès de la progression antispéciste au sein d’EELV, estimait que...

De Trump à Zemmour : il faut polariser !

« Les demandeurs d’asile cherchant à entrer aux États-Unis par la frontière sud seront à nouveau renvoyés au Mexique le temps que leurs demandes soient constatées », nous apprend le Guardian (2 décembre 2021[1]). Si Biden avait promis une politique migratoire...

Les grandes villes sont-elles des poubelles ?

Stéphane Bern a ainsi justifié son départ de la capitale : « Paris est une poubelle ». Dans une lettre ouverte au maire de Paris, Anne Hidalgo, il lançait un cri d’alarme, en même temps qu’une supplique. « Chère Anne, réveillez la beauté de cette ville. Restaurez son...

Vivent les murs !

« L’entreprise que nous devons mener à bien est un investissement absolument stratégique et prioritaire pour la sécurité de la nation et de ses citoyens ». Ce n’est pas une phrase de Emmanuel Macron sur le front du Covid mais une promesse du ministre de l’Intérieur...

Le twerk militant : l’avilissement comme outil d’agit prop

« Le twerk est pour moi une véritable démarche politique, affirme Fannie Sosa, artiste féministe. Le twerk est antipatriarchal, anticapitaliste et anticolonial.[1] » Ceci peut expliquer la prestation offerte par le collectif Booty Therapy lors d’une manifestation...

Le partage des tâches domestiques ou le féminisme totalitaire

Le féminisme ancienne génération militait pour le droit de vote, le travail des femmes ou encore le droit à l’avortement. Des figures comme Simone de Beauvoir ou Gisèle Halimi, l’une compagne du communiste Jean-Paul Sartre, l’autre défenseur des terroristes FLN, ont...